Le Littoral.

Le littoral

Le littoral :Zone sinueuse où s’établit le contact entre la mer ou un lac et la terre. (Le terme a un sens plus large que rivage et côte, qui désignent respectivement les domaines du littoral soumis directement ou indirectement à l’action de la mer.)

  • Ensemble des côtes d’un pays, d’une région, d’un océan, d’une mer :Le littoral de la France, de la Bretagne, de l’Atlantique, de la Manche etc…

 

littoral atlantique
Côtes sauvages royan

 

 

 

 

 

 

 

Le littoral est la bande de terre constituant la zone comprise entre une étendue maritime et la terre ferme, le continent, ou l’arrière-pays. Son exacte définition est cependant difficile à déterminer compte tenu des différents concepts qui lui sont accordés (exemples : géographiques, géomorphologiques, océanographiques, biologiques, juridiques, populaires).

Selon les échelles retenues, le littoral peut s’étendre de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres de part et d’autre de la limite terre-eau ou au sens strict, correspondre à l’estran. Il est typiquement constitué de l’étage infralittoral, l’estran et l’étage supralittoral.

Espace limité, convoité, attractif, propices aux différents flux (échanges commerciaux, déplacements…), il accueille actuellement la majorité de l’humanité, nombre d’agglomérations et de nombreuses activités. On parle alors de littoralisation.

Une partie importante du littoral est considérée comme zones humides telles que définies par la convention de Ramsar.

Le trait de côte correspond à la ligne atteinte par les plus hautes eaux par temps calme.

 

 littoral deArchipel de Miquelon
l’île de Miquelon

 

 

 

 

 

 

 

Le conservatoire du littoral.

 

Qu’est-ce que le Conservatoire du littoral ?

Consciente de la valeur écologique, sociale, économique et culturelle de son littoral, la France a fait le choix de préserver une part significative d’espaces naturels littoraux et de les rendre accessibles à tous.

L’Etat a ainsi décidé de créer en 1975, le Conservatoire du littoral, un établissement public sans équivalent en Europe dont la mission est d’acquérir des
parcelles du littoral menacées par l’urbanisation ou dégradées pour en faire des sites restaurés, aménagés, accueillants dans le respect des équilibres naturels.

littoral estuaire de la gironde
image du littoral

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses objectifs

LA PRÉSERVATION
des millieux naturels et des paysages remarquables et menacés.

L’ÉQUILIBRE
des littoraux et la prise en compte du changement climatique par unegestion raisonnée avec ses partenaires locaux.

L’ACCÈS
ET L’ACCUEIL
du public dans le respect des sites pour une sensibilisation à la préservation de l’environnement

LE DÉVELOPPEMENT
DURABLE
pour toutes les activités présentes sur les sites (agriculture, gestion du patrimoine…)

 

Ses missions

  • L’acquisition


La politique d’acquisition du Conservatoire du littoral est ambitieuse et repose sur une dotation de l’Etat complétée par des soutiens indispensables publics (Europe, collectivités territoriales, établissements publics) et privés (mécénat, dons, legs et donations).
Il achète les terrains situés en bord de mer et de lacs, dans un périmètre géographique précis, dont les contours sont définis avec les élus locaux et les services de l’État, votés lors des Conseils d’administration.

70% d’acquisition à l’amiable

 

  • La gestion des sites


Le Conservatoire est propriétaire des sites qu’il acquiert mais il les confie ensuite en gestion aux régions, départements, communes et communautés de communes, syndicats mixtes ou associations. La clé de voûte de sa politique, c’est le partenariat.

Acquisition du site

Grâce à la vigilance et l’expertise de ses 10 délégations
de rivages
, le Conservatoire acquiert les terrains dont
la valeur écologique, paysagère et patrimoniale justifie
la mise en place d’un dispositif de protection et de
gestion.

Projet de conservation

Une fois les sites acquis, le Conservatoire du littoral et
ses partenaires territoriaux construisent un projet viable
et durable pour le site et installent une gouvernance
(comité de gestion), une surveillance (gardes du littoral)
et aménagent si nécessaire (sentiers, restaurations…).

Animation et suivi

Les gestionnaires (collectivités locales, associations,
établissement publics etc…) sont spécifiquement
chargés d’entretenir les sites et de valoriser. Ils emploient
près de 900 gardes du littoral qui accueillent le public.