L’ouragan Irma a tout emporté.

L’ouragan Irma,

d’une rare violence il à tout détruit sur son passage.

 

 

Apocalyptique Irma… Voilà une semaine que l’ouragan détruit, dévaste, ravage et tue. D’une puissance rarement atteinte, le cyclone a partout laissé derrière lui le chaos et la désolation. De Saint-Martin et Saint-Barthélemy à la Floride en passant par Cuba et Haïti, Irma a tout emporté.

Saint-Martin et Saint-Barth littéralement soufflées

Mardi 6 septembre, les îles françaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy sont les premières touchées par l’ouragan Irma, au cœur duquel des vents atteignant les 360 km/h ont déjà pu être mesurés.

Après plusieurs heures de quasi-black-out, les informations commencent à se faire un peu plus précises sur la situation sur l’île où 95 % des habitations ont été endommagées et 60 % inhabitables. Le coût des dommages provoqués à Saint-Martin et Saint-Barthélemy est évalué à 1,2 milliard d’euros.

images des ports
images des ports
images des ports

 

 

 

 

 

 

 

 

images des ports
images des ports

 

 

 

 

 

 

 

Rappelons qu’outre ces dégâts matériels, Irma aura fait dix morts à Saint-Martin et Saint-Barthélemy ; ainsi que quatre dans la partie néerlandaise de Saint-Martin.

Haïti la vulnérable

Longée par l’ouragan, la République dominicaine a été balayée jeudi soir par des vents de 285 km/h et de fortes pluies, obligeant à évacuer quelque 20 000 personnes. Au moins 2 135 logements ont été affectés. Dans le nord-est d’Haïti, Irma a provoqué des inondations et fait plusieurs blessés dans les 7 et 8 septembre.

L’ouragan est passé un peu plus au nord d’Haïti que prévu, ce qui a atténué son impact sur ce pays, classé parmi les plus pauvres du monde. Les dégâts demeurent néanmoins importants.