Les plus beaux Phares de France.

phare de la Coubre

Les plus beaux Phares de France.

(voir la vidéo)

Au chapitre des sentinelles de la mer, l’Armorique se taille la part du lion avec plus d’un tiers des quelque 200 phares français. Voici cinq suggestions pour découvrir ces monuments maritimes de plus près.

phare de St pierre et Miquelon
images des ports
phare de la Coubre
images des ports
Phare de Cordouan
images des ports

 

 

 

 

 

 

 

Gardien de phare n’est plus un métier. En France, toutes les tours lumineuses ont été automatisées. Elles n’en continuent pas moins d’impressionner, omniprésentes sur les cartes postales et les photos de vacances. Les unes se laissent approcher quand d’autres, en mer notamment, s’y sont toujours refusé. Les plus accueillantes sont donc ouvertes à l’ascension, voire au séjour. Indissociables des paysages et du patrimoine maritimes, les phares bretons sont légion, près de 90 au total, sur les côtes déchiquetées, sur les îles ou fichés pieds dans l’eau sur un rocher. Faisceaux choisis.

 

Chassiron
images des ports
phare de l'île d'aix
images des ports
phare de bretagne
images des ports

 

 

 

 

 

 

 

Un phare est un système de signalisation employé, soit dans le domaine maritime (phare maritime), soit dans le domaine aéronautique (phare aéronautique).

Le système de signalisation maritime est constitué d’un puissant système d’éclairage placé généralement en haut d’une tour. Ces phares maritimes sont généralement placés près de la côte. Ils permettaient aux navires de repérer la position des zones dangereuses se trouvant près des côtes, ainsi que les ports maritimes. Ils sont moins utiles grâce aux moyens électroniques de géolocalisation.

les plus beaux phares de france
images des ports
images des ports
images des ports
images des ports
images des ports

 

 

 

 

 

 

Le phare de Cordouan est un phare situé à sept kilomètres en mer sur le plateau de Cordouan, à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, estuaire formé par la confluence de la Garonne et de la Dordogne, donnant dans l’océan Atlantique. Il éclaire et sécurise fortement la circulation dans les deux passes permettant l’accès à l’estuaire : la Grande passe de l’Ouest, balisée de nuit, qui longe le rivage nord depuis le banc de la Coubre, et la passe Sud, plus étroite, et qui n’est pas balisée la nuit5.

Il se trouve dans le département de la Gironde, en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, entre les villes de Royan, Vaux-sur-Mer et la Pointe de Grave, sur le territoire de la commune du Verdon-sur-Mer, sur lequel il figure à la parcelle numéro 1 du cadastre.

Construit de 1584 à 16111, il est le plus ancien phare de France encore en activité6. Appelé parfois le « Versailles de la mer », le « phare des rois » ou encore le « roi des phares », il est le premier phare classé au titre des monuments historiquespar la liste de 18621.

La gestion du site, propriété de l’État, est assurée depuis le 1er janvier 2010 par le Syndicat mixte pour le développement durable de l’estuaire de la Gironde (SMIDDEST), réunissant les conseils généraux de la Gironde et de la Charente-Maritime, les conseils régionaux d’Aquitaine et de Poitou-Charentes et la communauté urbaine de Bordeaux, en étroite collaboration avec l’association pour la sauvegarde du phare de Cordouan4.

images des ports
images des ports
images des ports
images des ports
images des ports
images des ports